Accéder au contenu principal

Des hackers volent 45 millions de dollars sur des comptes bancaires

Des pirates informatiques ont dérobé en deux opérations près de 45 millions de dollars, participant, selon la justice américaine, "à un énorme braquage de banques" d'un genre nouveau. 
L'affaire a été révélée jeudi 9 mai par le bureau de la procureure de New York, qui a inculpé huit personnes soupçonnées d'appartenir à une cellule de pirates établie à New York. 
Le réseau s'étendrait au total sur 26 pays et aurait agi lors de deux opérations distinctes, le 22 décembre 2012 et les 19/20 février 2013, selon le même mode opératoire. 
En amont et sur plusieurs mois, des hackers ont pénétré le système informatique de groupes bancaires, piraté les numéros et les codes secrets de cartes prépayées puis supprimé leur plafond de retrait. Les cartes prépayées ne sont pas liées à un compte bancaire et sont proposées par des employeurs et des ONG. 
Le jour J, des complices ont recodé des cartes magnétiques lambda et, munis des codes secrets, ont retiré de l'argent à différents distributeurs automatiques. Les vols se sont produits "en l'espace de quelques heures", a précisé le bureau de la procureure, Loretta Lynch 
Les prévenus et leurs complices "ont participé à un énorme braquage de banque du XXIe siècle par l'intermédiaire d'Internet, qui concerne le monde entier", a souligné Mme Lynch dans un communiqué.
"Au lieu d'utiliser des armes et des masques, cette organisation criminelle informatique a utilisé des ordinateurs et internet", a-t-elle insisté, relevant "la précision chirurgicale" avec laquelle les pirates ont opéré et la "vitesse et la coordination (de) leurs opérations sur le terrain""Ces attaques relèvent d'un piratage hautement sophistiqué et de cellules criminelles organisées, dont le rôle était de retirer de l'argent aussi vite que possible", a-t-elle ajouté. 
VOITURES ET DES MONTRES DE LUXELors de la première opération, les malfaiteurs ont piraté la banque Rakabank, basée aux Emirats. Quelque 4 500 débits ont été effectués à travers vingt pays pour un total de 5 millions de dollars.  
Lors de la seconde attaque, les pirates ont braqué le système informatique de la Bank of Muscat, basée à Oman. En l'espace de dix heures, des acolytes répartis sur vingt-quatre pays ont fait 36 000 retraits pour un total de 40 millions de dollars. 
La cellule de New York, elle, a retiré 400 000 dollars le 22 décembre puis 2,4 millions en février, en 3 000 retraits, selon l'acte d'accusation. Sept de ces personnes ont été arrêtées à New York et accusées d'avoir usurpé des dispositifs (bancaires) et blanchi de l'argent.  
La huitième personne, Alberto Yusi Lajud-Pena, surnommé "Prime" ou "Albertico", aurait été tuée le 27 avril, selon le bureau de la procureure. Le groupe aurait ensuite rapidement déplacé les fonds sur un compte à Miami (Floride, sud-est des Etats-Unis) et blanchi l'argent en s'achetant desvoitures et des montres luxueuses. 
Le bureau de la procureure n'a pas fourni plus de détails sur les autres opérations conduites à l'étranger. La procureure a néanmoins remercié les autorités d'une quinzaine de pays pour leur coopération: Canada, République dominicaine,MexiqueEstonieLettonieRoumanie, France, AllemagneEspagneBelgique,ItalieJaponMalaisieThaïlande et les Emirats arabes unis. 
 Avez-vous aimé cet article, Merci de partager  sur vos Réseaux Sociaux via les boutons juste en dessous. 

Source: Le monde.fr 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pourquoi je n'ai pas de trafic sur mon site ?

Pourquoi je n'ai pas de trafic sur mon site ? Une des plus grosses sociétés qui regroupent des datas pour le SEO a fait une analyse assez terrifiante. Pour évaluer le nombre d'URL récupérant la majorité du trafic, Ahrefs a étudié un échantillon d'un milliard de pages. Le résultat ? 90,63% de toutes les pages de leur index n'obtiennent aucun trafic de Google et 5,29% d'entre elles reçoivent dix visites par mois ou moins. En d'autres terme, seules quelques pages sur le web font la majorité du trafic naturel. Dingue non ? Alors il y a 3 raison principale à ça: La première, c'est que les pages ne reçoivent pas de trafic parce qu'elle ne sont pas cohérentes avec les intentions de recherche. Par exemple, si un utilisateur tape sur Google "Comment changer un pneu de voiture", il s'attend à voir une vidéo ou un bon tuto bien rédigé avec des photos. Si vous vendez des pneus et des clés en croix, votre page aura peu de chance d'apparaitre pour ce

Avis Zoaboutique: de 300€ à 700€ par mois (Témoignage)

j'ai reçu ce jour des souhaits un peu particulier.  Je ne sais pas pourquoi, mais plusieurs clients de la Zoaboutique ont décidé ce jour de m'envoyer leurs témoignages de réussite. (J’en reçois de plus en plus et ça fait plaisir).  Et de tous les témoignages reçu ce jour, celui de Martine m'a fait couler une larme. Ma Zoaboutique me rapporte entre 300 et 700 euros par mois ( Témoignage) Martine me dit:  « Xavier, de tous les investissements que j'aie fait sur le Net, la Zoaboutique est simplement ma préférée.  En fait, j'ai pris la Zoaboutique + Hébergement chez-toi il y plus d'un an. J’ai suivi la formation vidéo qui l'accompagne et je me suis lancée.  Voyant que les résultats ne venaient pas rapidement, j'ai abandonné ma boutique.  Mais j'avais déjà importé et modifié une bonne dizaine d'articles dans ma sous niche et placé quelques liens vers mon site sur internet.  Ce que je ne savais pas, c'est que ce petit travail était précieux aux yeu

Comment devenir BON en copywriting ? ( Par le Copywriter Tugan Bara)

La question légitime qui revient toujours et encore : Comment devenir BON en copywriting ? Le copywriting est une des compétences les plus lucratives sur le marché. On en a déjà parlé. Du coup,  comment  devenir BON ? Secret #1 - Un BON copywriter entre dans le cerveau du client. Tu dois comprendre le  monologue intérieur  qui a lieu dans le cerveau du gars. Ses préjugés, ses craintes, ses peurs, ses croyances… Tu dois le comprendre sans le juger. Qu’est-ce qu’il a déjà  testé  ? Qu’est-ce qu’il est prêt à  croire  ? Qu’est-ce qu’il veut  entendre  ? Plus tu connais ces informations, et ce monologue intérieur… meilleure est ta copie… et plus tu gagnes de l'argent. Secret #2 - Un BON copywriter prouve ce qu’il écrit. Le job, c’est pas juste de balancer des punchlines, des preuves sans utilité et d’ajouter des bonus pour faire "comme Tugan" mais sans piger pourquoi tu fais ce que tu fais. Un bon texte  démontre ,  prouve . Il explique clairement  pourquoi  ce que le gars a